Rapport journalier de spams : une nécessité pour une utilisation professionnelle

SpamExperts, notre solution antispam professionnelle, envoie par défaut un rapport journalier de spams arrêtés.

Certains de nos clients nous ont informés qu’ils trouvaient cela embêtant de recevoir ce rapport journalier et ne comprennent pas pourquoi nous avons un tel rapport et que des prestataires comme les fournisseurs d’accès à Internet n’en ont pas.

La vérité est que les fournisseurs de messagerie qui n’envoient pas un tel rapport et qui ont un antispam efficace ne vous donnent pas la possibilité de vous en rendre compte rapidement lorsqu’un e-mail qui n’est pas un spam est arrêté (appelé « Faux positif »).

Exemple de rapport journalier
Exemple de rapport journalier

Ce matin, un de nos clients recevant un rapport journalier nous a demandé pourquoi un de ses contacts arrivait systématiquement dans la liste des spams.

L’e-mail de rapport mentionne la raison de ce blocage :  « SPF ».

Cela signifie que l’administrateur du nom de domaine de l’expéditeur a indiqué dans l’enregistrement SPF (DNS) de ce nom de domaine que seulement une liste de serveurs SMTP est autorisée à envoyer des e-mails et que tout autre serveur est strictement interdit.

Chez presque tous les prestataires de messagerie qui respectent le SPF, l’e-mail envoyé aurait été supprimé sans en informer le destinataire puisque l’administrateur du nom de domaine de l’expéditeur a demandé que ce soit le cas pour tout serveur non listé dans son enregistrement SPF.

Chez Monarobase, le destinateur a reçu son rapport journalier et a cliqué simplement sur le bouton « Libérer » dans le tableau de spams de ce rapport pour recevoir cet e-mail.

Pour une utilisation professionnelle d’un compte de messagerie, vous avez besoin d’un antispam très efficace, le temps est de l’argent et passer votre journée à supprimer des spams n’est pas une option. En revanche, ne pas recevoir un e-mail d’un de vos contacts et surtout ne pas savoir que vous ne l’avez pas reçu peut vous coûter beaucoup plus que le temps passé à supprimer des spams.

Si vous recevez beaucoup de spams, ou si vous n’en recevez pas, mais ne recevez pas non plus un rapport journalier, vous avez besoin d’une solution plus professionelle pour la gestion de vos e-mails. Contactez-nous pour demander d’essayer notre solution antispam professionnelle.

 

 

2 réflexions au sujet de « Rapport journalier de spams : une nécessité pour une utilisation professionnelle »

  1. Bonjour,
    C’est une très bonne chose d’avoir ajouté un antispam sur l’hébergement de nos emails. Cependant j’aurais personnellement préféré une solution française d’autant que de plus en plus d’attaques sont ciblées et en français. D’autre part, le résultat de cette solution est décevant, j’espère que ce n’est pas définitif et que vous serais en mesure de qualifier une meilleur solution. Voici un comparatif antispam : http://www.anti-spam.fr/comparatif_antispam.php
    Merci quand même,
    Eric

    1. Bonjour,

      Je ne pense pas que vous ayez testé notre solution de chez SpamExperts. Cette solution n’est seulement activée pour le moment pour les e-mails sortants et pour les clients ayant demandé l’activation de cette solution.

      La solution de SpamExperts est hébergé sur nos propres serveurs, les e-mails restent donc bien dans notre infrastructure. Cette solution arrête réellement beaucoup de spams, y compris les spams en français. Nous constatons un taux de détection de spams de près de 100% et presque pas de faux positifs.

      La seule solution française aussi efficace que nous connaissons est VadeRetro. Cette solution n’est pas plus efficace que SpamExperts, n’est pas intégrée avec les panneaux de contrôles et n’est pas viable financièrement sans augmentation des tarifs des formules hébergement.

      Je vous invite à ouvrir un ticket support pour nous demander de tester sans surcout la solution de SpamExperts.

      Cordialement,

      Richard Hordern

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *