Google QUIC, hébergement web haute vitesse

Google QUIC en avant-première !

Depuis quelques semaines, nous avons activé le protocole Google QUIC (Quick UDP Internet Connections) sur nos formules d’hébergement web. Tous les sites web de nos clients utilisent le protocole QUIC.

Qu’est-ce que Google QUIC ?

Google QUIC est le nouveau protocole de Google pour accélérer Internet. Après SPDY, la base du protocole HTTP/2 (proposée chez Monarobase depuis mai 2015), Google poursuit ses efforts pour rendre Internet plus rapide avec Google Quick UDP Internet Connections.

Google QUIC est très rapide

Google QUIC reprend la base du protocole HTTP/2 (Multiplexing, Push, etc.) et ajoute plusieurs améliorations pour qu’il soit encore plus rapide.

Des connexions plus rapides

Avec une connexion HTTP/2, votre navigateur effectue plusieurs allers-retours avec le serveur du site web pour afficher une page.

Un affichage de page web par le protocole HTTP/2 nécessite 3 allers-retours :Connexion HTTP/2

Afin de ne pas avoir besoin de faire ces allers-retours pour chaque page, Google QUIC permet au serveur de communiquer un identifiant lors de la première connexion. Cet identifiant permet à votre navigateur d’afficher les pages suivantes sans faire plusieurs allers-retours.

Connexion QUIC

Réduire les allers-retours nécessaires permet à votre site web d’être plus réactif en réduisant l’attente lorsqu’un visiteur clique pour changer de page.

Des chargements plus rapides

Un des principaux avantages du protocole HTTP/2 est le Multiplexing. Le Multiplexing consiste à faire une seule connexion TCP entre le serveur et le navigateur et d’envoyer plusieurs fichiers sans nécessiter de se reconnecter pour chaque fichier.

Pour être envoyé du serveur vers le navigateur, chaque fichier (html, image, JavaScript, CSS…) est découpé en plusieurs petits morceaux (appelés paquets) et pour être sûr que les fichiers arrivent intacts, ils doivent arriver dans le même ordre.

Une connexion Internet n’est pas toujours de bonne qualité et il peut y avoir des pertes de paquets. Si un paquet est perdu, le protocole TCP créera un nouveau paquet pour le remplacer et la réception des fichiers de la page web est alors bloquée jusqu’à ce que ce paquet soit reçu.

Flux de paquets TCP

Google a créé le protocole QUIC basé sur le protocole UDP pour résoudre ce problème. Le protocole UDP ne requiert pas que tous les paquets arrivent dans le même ordre. Pour éviter que les fichiers ne puissent être corrompus, le protocole QUIC s’adapte à la qualité du réseau et ajoute des paquets supplémentaires (FEC : Forward-Error-Correcting) qui lui permettent de calculer les éventuels paquets manquants.

Flux de paquets gQUIC

Le protocole QUIC permet ainsi de ne pas bloquer l’affichage de toute une page lorsqu’il y a une mauvaise qualité de réseau. Il est donc particulièrement adapté pour des affichages sur un réseau mobile, où la qualité du réseau peut souvent être de mauvaise qualité.

Une meilleure expérience mobile

Un flux de données contrôlé

QUIC contrôle le flux de données

Le protocole QUIC surveille la capacité réseau entre le serveur et le navigateur et adapte le flux des données pour éviter un effet de « bouchon » de paquets. Cela permet d’avoir un chargement plus fluide des pages et améliore donc l’expérience de l’utilisateur qui visite vos pages web.

Une gestion de changement de réseau

QUIC et le mobile

Avec le protocole HTTP/2, si vous changez d’antenne pendant le chargement d’une page web, ce chargement est bloqué et vous devez recharger la page. Le protocole Google QUIC permet d’éviter ce problème. Le changement de réseau en cours de chargement d’une page web ne provoquera pas de blocage. La page en question continuera à se charger normalement.

Utiliser le protocole Google QUIC

Nous avons activé le protocole Google QUIC sur toutes nos formules d’hébergement web. Tout comme le protocole HTTP/2, votre site doit être visité en HTTPS pour utiliser ce protocole. Tous nos hébergements web disposent d’un certificat SSL Let’s Encrypt. Si votre site est déjà configuré en HTTPS alors il est déjà compatible avec le protocole QUIC.

Pour tester si votre site utilise le protocole QUIC, nous vous conseillons d’installer l’extension « HTTP/2 and SPDY Indicator » sur Google Chrome.

Indicateur Google QUIC

Le protocole Google QUIC est activé par défaut dans Google Chrome depuis 2013 et a été activé par défaut dernièrement dans tous les navigateurs basés sur Chromium (Opera, Vivaldi…). Plus de 50 % des internautes dans le monde utilisent Google Chrome et nous pensons que d’autres navigateurs adopteront ce protocole dans un avenir proche.

4 thoughts on “Google QUIC en avant-première !”

  1. Bonjour,

    Pour Google AMP lisez-ceci :
    https://medium.com/@nicolasf/pourquoi-jai-arrete-amp-19e290bbe62b

    Nous recommandons plutôt d’optimiser votre site pour les versions mobiles :
    — Réduire le poids de vos images (avec par exemple https://shortpixel.com )
    — Choisir un thème léger (évitez les thèmes avec plusieurs Mo de CSS).
    — Installez LiteSpeed Cache et activez toutes les optimisations compatibles avec votre thème.
    — Utilisez le https pour votre site pour avoir le QUIC et le HTTP/2

    Cela profitera à la fois pour la version mobile et pour les autres versions de votre site.

    1. Oui, nous utilisons OpenLiteSpeed (la version OpenSource de LiteSpeed) lorsqu’il n’y a pas besoin d’un panneau de contrôle et pas de besoin de support de fichiers .htaccess. Seul LiteSpeed Enterprise (version payante de LiteSpeed) ne permet d’utiliser QUIC pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *